AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
REJOINS-NOUS ICI

Partagez|

me before others. (clarkson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t229-mackenzie-clarkson-camila-morrone http://www.we-are-columbia.com/t420-let-me-love-mackenzie http://www.we-are-columbia.com/t428-mackenzie-clarkson-554-269-72#3220

Je suis arrivé(e) à New York le : 25/03/2017 . J'ai donné : 538 mails. J'ai : 22 Je gagne : 993
me before others. (clarkson), Dim 30 Avr - 19:45






maddox & mackenzie


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Je me tourne et me retourne encore dans mon lit. J'ai chaud avec tous ces draps qui s'emmêlent. Je pense trop aussi. Surtout. Je ne sais plus où donner de la tête. J'essaie de tout effacer de ma mémoire, de me concentrer sur le néant. Un beau trou noir devrait m'aider à retrouver le sommeil. Sauf à chaque fois, à l'intérieur de celui-ci, j'aperçois le visage de Jaden et lorsque ce n'est pas le sien, c'est celui d'Elliot qui apparaît. Parfois même j'imagine Kobe, c'est pour dire. Putain, qu'est-ce que j'ai fait pour mériter cela ? Je compte même les moutons. C'est pour dire à quel point je suis désespérée. Mais, y a plus rien à faire. Je suis condamnée à dormir trois-quatre heures uniquement cette nuit-là. Je serre les dents, énervée. Je finis par sauter du lit et j'enfile un tee-shirt pour pour aller toquer chez Blair. J'ai besoin de parler, de vider mon sac, de me confier et peut-être même de conseils. Malheureusement ma chère voisine et amie n'est pas présente ce matin. Soit je suis maudite, soit le karma est contre moi. Peut-être un peu des deux. Je laisse échapper un juron et je décide de procéder autrement. Je retourne dans mes appartements, je prends une douche et j'enfile une tenue correcte pour sortir. Dans un premier temps, je me dis qu'il serait bien que j'aille airer dans les rues de New-York pour me vider la tête mais très vite, je comprends que j'ai surtout besoin d'extérioriser et pour cela, une seule chose à faire, tout déballer à quelqu'un. Ce quelqu'un en question ne peut être personne d'autre que Maddox. Ne me demandez pas pourquoi je me tourne toujours vers mon frère alors qu'il est loin d'être un modèle de vertu. Ce n'est sans doute pas le meilleur exemple à suivre et pourtant, il est de bons conseils. Croyez-le ou non sans lui, je me serais vautrée à plusieurs reprises. J'ai besoin de lui et je sais qu'il répondra toujours présent.

Présent... J'ai peut-être parlé un peu trop vite. Je suis arrivée à l'appart, j'ai pas pris la peine de frapper avant d'entrer, la porte était ouverte.

" Mad ?? T'es là ?? "

J'ai balayé la pièce du regard pour m'assurer que Jaden n'était pas là. Il manquerait plus que ça. Je me vois mal inventer une excuse sur la raison de ma présence ici à une heure si matinale. Maddox, quant à lui, était bel et bien présent, devant moi. Allongé sur son lit, sans doute encore mort de la veille. Sauf qu'il était accompagné d'une charmante créature qui me dévisageait comme si j'étais son pire cauchemar. Je croise les bras, je les observe. J'attends que mon frère daigne prendre la parole mais faut croire qu'il compte sur moi pour faire tout le boulot. Sa copine ne semble pas vouloir bouger, encore moins se présenter à moi. Je soupire en secouant la tête de gauche à droit avant de me pencher pour ramasser sa robe et la lui lancer. Trop aimable de ma part !

" Tu connais la sortie, je te raccompagne pas ! "

Quelle pétasse ! Pas très polie de ma part, j'en ai conscience. Après, je sais que Mad fait n'importe quoi et que cette fille, il ne comptait pas la revoir du moins, jamais volontairement. N'espères pas qu'il te rappelle non plus et traces ta route ma belle, j'ai besoin de parler à mon frère. Est-ce que je lui ai précisé que j'étais sa soeur ? Oh, tant pis !

HANSKA.


PRINCESS M ✰ So baby pull me closer in the backseat of your Rover That I know you can't afford Bite that tattoo on your shoulder Pull the sheets right off the corner Of the mattress that you stole© endlesslove.


Dernière édition par Mackenzie Clarkson le Dim 30 Avr - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Re: me before others. (clarkson), Dim 30 Avr - 20:53






mackenzie & maddox


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

La lumière du jour tape en plein dans les yeux de Maddox mais ce n’est pas ça qui l’avait tiré de son sommeil. C’est plutôt la sensation d’une main se baladant le long de son torse. Pendant une seconde, une vague de panique s’installa chez le blondinet, se demandant qui pouvait bien se trouver dans son lit puis les évènements de la veille lui revinrent en mémoire et un sourire s’installa sur son visage. Il était sorti avec d’autres membres de sa fraternité et comme à son habitude, Mad en avait profité et n’était pas rentré seul. Il ouvrit les yeux et regarda la jeune femme qui se trouvait à ses côtés, ses yeux remplis d’envie. Même si Maddox savait qu’il ne la rappellerait jamais ni ne la reverrait jamais, rien ne pouvait l’empêcher d’en profiter une dernière fois le matin, histoire de bien se réveiller. Il espérait juste qu’au moment venu de s’en aller, elle n’insisterait pas et surtout, ne causerait pas de scène. Ça lui était déjà arrivé d’avoir une fille au bord de la crise de nerfs parce qu’elle pensait que la nuit qu’ils avaient passé ensemble était le début d’une belle histoire d’amour. Elle n’avait pas pu être aussi loin de la réalité. Et lorsqu’elle avait compris que pour Mad, ce n’était juste un coup d’un soir, elle s’était mise à causer un carnage dans l’appartement avant que Mad ne puisse la contrôler et la calmer. Disons que Jaden n’avait pas vraiment apprécié. Depuis, Maddox avait instauré une règle, toujours avertir la partenaire que la nuit ne mènerait à rien d’autre.  Sa compagnie actuelle avait accepté mais qui sait, après une nuit et un esprit moins embué par l’alcool, elle pouvait avoir oublié ou changé d’avis. Mad espérait juste que ce n’était pas le cas.

Il lui lança un sourire charmeur avant de l’embrasser et de se positionner juste au-dessus d’elle lorsqu’il entendit la porte d’entrée s’ouvrir sans grande discrétion, puis son nom. Mad soupira avant de se laisser tomber à côté de l’inconnue et attendit de voir sa soeur débarquer dans sa chambre. Mackenzie ne se fit pas attendre une seconde de plus et elle apparut à sa porte, ses yeux se baladant entre lui et la fille qui se trouvait à côté de lui. Mad se contenta de la fixer en retour, lui laissant l’honneur de virer l’inconnue. Très vite, Mack prit ses aises et s’occupa de tout mais elle n’eut droit en réponse qu’à un hoquet de surprise. Maddox soupira et tourna la tête vers la fille, son regard explicite de toutes réponses qu’elle pouvait chercher. “Tu l’as entendu, il est temps de partir.” Lui non plus ne prenait pas de gants, c’était probablement un truc de famille. Mad regarda a fille, outrée, récupérer ses affaires et partir, non sans lâcher un connard en sa direction et un regard méchant à Mack. Mad croisa ses bras derrière sa tête et ferma les yeux jusqu'à ce qu’il entendit la porte d’entrée claquer. Il attendit quelques secondes de plus pour la forme avant de prendre la parole. “J’espère que t’as une bonne raison pour dégager ma distraction matinale Minimoy.” Cette fille avait raison, Maddox était un vrai connard.


HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t229-mackenzie-clarkson-camila-morrone http://www.we-are-columbia.com/t420-let-me-love-mackenzie http://www.we-are-columbia.com/t428-mackenzie-clarkson-554-269-72#3220

Je suis arrivé(e) à New York le : 25/03/2017 . J'ai donné : 538 mails. J'ai : 22 Je gagne : 993
Re: me before others. (clarkson), Dim 30 Avr - 22:17






maddox & mackenzie


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Le truc, c'est que je peux dire n'importe quoi. Je peux la traiter de tous les noms, la mettre dehors, lui dire de rester, d'attendre dans un coin, la faire marcher en lui racontant une histoire sans queue ni tête, je sais que Maddox sera toujours de mon côté. Peut-être que je me ferais gueuler par la suite, c'est même fort probable or, jamais il ne dira rien devant la demoiselle. Non parce que, je suis sa petite soeur d'amour, sa préférée, celle qu'il défendra toujours corps et âme. Comme chaque fois. Comme avec chaque fille. A Hampton comme à New York, rien ne change. J'avoue que parfois, j'en joue un peu. J'en joue ce matin en balançant la robe de la demoiselle pour qu'elle puisse se rhabiller et partir. Mais j'ai besoin de mon frère et pas de sa conquête d'un soir. Elle, elle semble assez surprise et elle demande confirmation à mon frère en le regardant bizarre, comme si j'étais cinglée. C'est vrai que je ne donne pas vraiment de détails. Peut-être que si je m'étais présentée à elle comme la soeur de Maddox alors, les choses seraient différentes. Peut-être qu'elle aurait compris. Il la met gentiment dehors et je la regarde partir en souriant, lui faisant un signe de la main par politesse... et surtout par provocation. C'est pas la première fois que je vire une meuf. Parfois, c'est parce que ça fait trop longtemps qu'elle est là alors, je me rends compte que Mad, il doit être en train de péter les plombs et j'interviens. D'autres fois, c'est par choix, par envie, juste comme ça pour m'amuser. Et puis parfois, j'en ai besoin aussi.

Dans d'autres circonstances, j'aurais surement péter les plombs parce qu'on traite pas mon frangin comme ça mais, j'avoue que Maddox est un connard. C'est de famille. Y en a pas un pour rattraper l'autre. Il est con, je suis conne, on fait la paire. Un duo de choc. Il croise les bras derrière sa tête et j'attends, toujours debout, droite comme un piquet. J'attends le feu vert. La porte d'entrée claque et Maddox pose sa question. Je lui tire la langue suite au petit surnom affectueux qu'il ose me donner avant de le rejoindre dans le lit pour lui faire un gros câlin telle la petite soeur relou que je suis. Je dépose un bisou sur sa joue et je me place légèrement en travers pour l'avoir en face de moi. Je soutiens ma tête de ma main, l'avant bras étalé sur le lit.

" Genre, ta distraction matinale est plus importante que ta petite soeur chérie ?! Dis-moi, elle était plutôt mignonne mais elle avait l'air super conne, c'était un bon coup j'espère ? "

Je rigole, je le charrie. J'essaie surtout de le distraire pour ne pas parler de moi. Finalement, me tourner vers mon frère, ce n'est pas forcément une bonne idée. Je veux dire, lui parler de mecs n'a jamais été un soucis. Lui parler de Jaden par contre, c'est autre chose. Je n'ai pas envie qu'il se fasse des idées. J'ai pas envie qu'il prenne partie pour qui que ce soit et par dessus tout, je ne sais pas ce qu'il sait de ce qu'il ignore. C'est compliqué. Trop compliqué.

HANSKA.


PRINCESS M ✰ So baby pull me closer in the backseat of your Rover That I know you can't afford Bite that tattoo on your shoulder Pull the sheets right off the corner Of the mattress that you stole© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Re: me before others. (clarkson), Lun 1 Mai - 11:26






mackenzie & maddox


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Maddox se souvient de l’époque où ses potes lui demandaient pourquoi il lâchait tout à chaque fois que Mack avait besoin de lui, pourquoi il la laissait faire tout ce qu’elle voulait sans broncher. Ils ne trouvaient pas ça normal et trouvaient leur relation étrange mais Mad se contentait d’hausser les épaules et ne répondait pas. S’ils ne comprenaient pas, c’était pas son problème, il n’y avait que Jaden peut-être qui trouvait ça normal mais c’était sûrement parce qu’il avait grandi autour des Clarkson, il s’était probablement habitué. Mad, lui, ne comprenait pas comment on ne pouvait pas être prêt à tout faire pour ses frères et soeurs. Il serait même prêt à des folies pour Magnolia, sa cousine. Il était juste comme ça, un peu trop intense envers les gens qu’il aimait mais personne ne se plaignait. Au contraire, Mackenzie semblait prendre un immense plaisir à profiter du pouvoir qu’elle avait, comme à présent, où elle avait tout simplement viré une inconnue de son lit, et lui était resté là à ne rien dire, comme si ça arrivait tous les dimanches. Peut-être qu’un jour, Maddox ne la laisserait plus faire, mais ce jour n’était pas arrivé, après tout, il ne comptait plus les fois où elle l’avait sorti de situations délicates avec la gente féminine. Elle le comprenait comme personne d’autre et lui lisait en elle comme un livre ouvert.

Maddox sourit lorsqu’elle lui tira la langue puis passa un bras autour de sa soeur lorsqu’elle le rejoignit dans son lit pour lui faire un câlin. Mad se remercia intérieurement d’avoir eu le bon sens d’avoir remis un boxer la nuit dernière, sinon la situation aurait été assez gênante. Le blond imita la position de sa soeur et se mit sur le côté, sa tête dans sa main. Il ne put s’empêcher de rire face aux paroles de sa soeur. Mack semblait toujours avoir les bons mots pour le faire rire, même lorsque ses paroles étaient des piques. “Tu sais, j’ai besoin de savoir si elles sont brillantes ou non. Mais t’as raison, c’était un super bon coup et j’étais sur le point d’en profiter avant que tu ne débarques.” Il termina sa phrase avec un clin d’oeil et un sourire rempli de sous-entendus. Mack savait qu’il ne lui en voulait pas, c’était juste pour la taquiner. Elle rit mais Mad n’est pas dupe, il connaît sa soeur par coeur et il peut lire sur son visage que quelque chose la perturbe, sûrement la raison de sa visite. Il reprend un ton sérieux et ne la lâche pas des yeux. “Mack, dis-moi ce qui t’amène ici…et ne me dit pas rien parce que je peux le voir, un truc te perturbe.” Il attend quelques secondes et peut-être que l’atmosphère est devenu trop étouffant pour elle alors il décide d’y remédier. Il l’emprisonne dans ses bras et la serre le plus fort possible. “Je ne te lâche pas tant que tu ne me dis rien.” Il en profita pour lui chatouiller les côtes, sachant qu’elle ne résisterait pas. “Dis à ton frère vénéré et sage ce que tu as sur le coeur, mon enfant.”


HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t229-mackenzie-clarkson-camila-morrone http://www.we-are-columbia.com/t420-let-me-love-mackenzie http://www.we-are-columbia.com/t428-mackenzie-clarkson-554-269-72#3220

Je suis arrivé(e) à New York le : 25/03/2017 . J'ai donné : 538 mails. J'ai : 22 Je gagne : 993
Re: me before others. (clarkson), Lun 1 Mai - 12:38






maddox & mackenzie


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Souvent, je me dis que j'ai une chance immense d'avoir un frère comme Maddox. Ils sont rares les garçons comme ça. Arrivé à un âge, je pense qu'on laisse sa famille de côté pour se concentrer sur les filles. Mad, il est différent de ces hommes qui prennent la grosse tête. La plupart des gens trouvent note relation bizarre, trop fusionnelle, trop... trop importante. Je ne sais pas trop comment expliquer cela. Moi, quand je vois celles des autres, je me dis que c'est eux qui sont étranges. Comment on peut être amené à détester sa soeur ou son frère ? Comment on peut rester indifférent face à l'autre ? Comment on peut se foutre du devenir de sa famille ? Non, je ne comprends pas. Faut dire que j'ai toujours connu que cela. Nos parents nous ont appris à rester unis quoiqu'il arrive, à se protéger l'un et l'autre, à se défendre en cas de besoin. J'avoue qu'on en a abusé et qu'ils en ont vu de toutes les couleurs les parents mais, c'est ça qui est bon. J'ai aucun tabou avec mon frère, aucune limite. Je lui fais entièrement confiance, je sais que je peux tout lui dire. Je peux compter sur lui dans n'importe quelle situation, à n'importe quelle heure. La réciproque est vraie. Ils serait prêt à tout pour moi et je serais prête à tout. Je grimace quand il me dis qu'il allait remettre ça avec la demoiselle avant que je les interrompe.

" Ah ouais, t'es matinal ! Je t'en trouverais une autre t'inquiètes pas ! "

Oui, je parle des filles comme un bout de viande, vive la féministe. Je rigole. Pas tant que ça en fait. Je m'en fiche pas mal que mon frère se tape mes potes. J'avoue que je lui ai déjà présenté quelques filles. Tant qu'il met les choses au clair au départ, je ne vois pas où est le problème. On est comme ça chez les Clarkson. Un peu cinglés sur les bords, trop partageurs quoi. Bref, il me demande ce qui m'amène ici et j'hausse les épaules sans lui donner de réponses. J'ai besoin de réfléchir. Est-ce que je dois vraiment tout lui dire ? Je ne sais pas moi-même où j'en suis. Le truc c'est que Maddox, il me connait trop bien alors forcément, il sait que quelque chose me tracasse et que j'ai besoin de vider mon sac. Il m'attrape et fait en sorte que je ne puisse plus bouger jusqu'à ce que je lui ai fait partager tout ce que j'ai en tête. Je soupire et il finit par me chatouiller les côtes alors forcément, je me mets à rire et j'essaie de me débattre. Il est cinglé !

" Ok, ok ! Je te dis tout mais t'arrêtes ça tout de suite ! "

Parce que je peux devenir super violente quand on me chatouiller comme ça. Je vais finir par lui mettre un coup, il va le regretter le frère vénéré et sage... Sage mon cul ouais ! Moi, je suis la reine d'Angleterre ! Je tape sur le lit en guise d'abandon. Oui, je me suis crue à la boxe, y a quoi ? Je m'éclaircie la voix, je me mords la lèvre inférieure en réfléchissant et finalement, je décide de commencer par le sujet le plus simple.

" Tu crois que j'arriverais à pardonner à Eliott un jour ? "

HANSKA.


PRINCESS M ✰ So baby pull me closer in the backseat of your Rover That I know you can't afford Bite that tattoo on your shoulder Pull the sheets right off the corner Of the mattress that you stole© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Re: me before others. (clarkson), Lun 1 Mai - 21:35






mackenzie & maddox


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Maddox ne peut s’empêcher de sourire. Il ne connaît pas beaucoup de gens qui pourraient parler de leur vie sexuelle aussi librement avec leur frères et soeurs. Sûrement ils parlent de leurs relations mais il doute que beaucoup partage tout, comme là, Maddox qui explique que la fille c’était un bon coup et Mackenzie qui hausse les épaules et lui en propose d’autres. Certains considèreraient que c’est un peu trop d’informations mais les Clarkson ils s’en foutent. Si Mack aurait débarqué quelques minutes plus tard, il doute qu’elle aurait eu une réaction différente, et Mad n’aurait pas été gêné. Étrange mais normal pour les Clarkson. S’il ne dit rien, il se souviendra des paroles de sa soeur et quand il en aura besoin, il viendra réclamer ces nouvelles filles qu’elle lui promet parce qu’il est comme ça, si on lui propose des femmes, il ne va pas tourner les talons et s’éloigner.

Maddox sourit lorsque sa soeur abandonne face à ses attaques et sait plus que n’importe qui quand arrêter. Il s’est déjà reçu assez de coups de la part de sa soeur pour le reste de sa vie. Il desserre l’étreinte autour de ses bras et reprend sa position initiale, un petit sourire aux lèvres en voyant le visage de sa soeur légèrement moins tendu. Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour voir son visage toujours illuminé d’un sourire. Le blond se souvient des fois où il était allé chercher des ennuis à des plus grands que lui quand il était un gosse parce que quelqu’un avait fait pleurer sa soeur et personne ne fait pleurer sa soeur. Généralement accompagné de Jaden, il allait faire parler ses poings et revenait et avec des bleus partout, une lèvre ouverte et un oeil gonflé mais quand il voyait sa soeur, il se disait que ça en valait carrément la peine. Et c’est pour ça qu’il a continué au fil des années, à attaquer la première personne qui blessait sa Mack. Excessif? Légèrement mais au moins, le message passait clairement.

Lorsque sa soeur lâche le morceau, Mad se dit que peut-être il devrait reprendre ses anciennes habitudes.  Le jour où il rencontrera cet Eliott, Mad compte bien lui dire ce qu’il pense…avec ses poings. Sa seule consolation fut d’apprendre que Jaden était là et a mis à terre l’autre gars. Il n’aimait pas qu’on joue avec sa soeur, qu’on détruise sa confiance aussi facilement. Il faut assumer un peu, merde! Maddox reste silencieux, il essaie de réfléchir à une réponse parce qu’il veut être objectif, il ne veut pas embrouiller Mack encore plus qu’elle ne l’est déjà. “Je pense que tu dois y laisser du temps. Tu lui faisais confiance et il l’a trahi.” S’il laissait ses sentiments parler, Mad dirait probablement qu’elle devrait vite l’oublier et que s’il revient, qu’elle l’envoie balader sans se retourner. “C’est pas facile de se relever mais hé, tu es Minimoy, une Clarkson, tu vas te relever et être encore plus forte.” Mad accompagne ses mots d’une petite tape affectueuse sur la joue de sa soeur. “Mais si je le croise un jour, pas sûr que son visage reste intact…et là il aura une bonne raison de demander à quelqu’un d’autre de se faire passer pour lui.” Il termine sur un ton naturel et un haussement d’épaules, comme si c’était la chose la plus évidente du monde.



HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t229-mackenzie-clarkson-camila-morrone http://www.we-are-columbia.com/t420-let-me-love-mackenzie http://www.we-are-columbia.com/t428-mackenzie-clarkson-554-269-72#3220

Je suis arrivé(e) à New York le : 25/03/2017 . J'ai donné : 538 mails. J'ai : 22 Je gagne : 993
Re: me before others. (clarkson), Lun 1 Mai - 22:06






maddox & mackenzie


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Pas de gênes. Pas de tabous. Juste des mots, des informations qu'on échange à longueur de journée au sujet de tout et de n'importe quoi. Je n'ai pas peur de lui demander des détails sur ses relations amoureuses... enfin, sexuelles parce qu'on ne peut pas dire que Maddox ait des sentiments pour qui que ce soit. Ça ne me gêne pas de parler de mes propres catastrophes amoureuses, je le fais même avec grand plaisir pour connaître l'avis et recevoir les conseils de mon grand frère chéri. Mais y a tout de même une conversation que je garde souvent pour moi, celle-ci concerne Jaden. Je sais que Maddox n'est vraiment pas objectif quand je parle de Jay parce que c'est son meilleur ami. Alors certes, je suis et je resterai à jamais sa petite soeur mais Jay, c'est comme un frère pour lui alors, je sais qu'il n'apprécie pas tellement quand on se tire dans les pattes tous les deux. Pourtant, c'est ce qu'on fait entre exs. Et puis, c'est ce qu'on fait quand son petit-ami vous trompe avec la première venue. Je sais que Mad, il a été étonné que je réagisse aussi mal, aussi excessivement parce que, je ne suis pas une fille jalouse et possessive d'habitude et que j'en ai toujours eu rien à foutre que mes copains aillent voir à droite et à gauche. C'est juste qu'avec Jaden, c'est différent. Encore aujourd'hui, je n'arrive pas à le voir avec une autre fille, c'est plus fort que moi. Je me suis attachée à lui comme jamais je ne me suis attachée à personne. J'ai déconné c'est clair. On a tous les deux déconné à vrai dire.

Je lui parle de Eliott. Je lui avoue que je suis un peu perdue et que je ne sais pas comment me comporter avec lui. Ça part d'une bonne attention enfin, je crois. Il a eu peur, il ne se sentait pas à la hauteur a-t-il dit. Mais pour moi, ça veut dire beaucoup plus que ça. Ça veut dire qu'il me voit comme cette fille superficielle qui ne porte qu'attention à un physique. Je ne suis pas cette personne. Je ne veux pas être cette personne. Je n'avais pas eu besoin d'une photo pour l'apprécier alors, pourquoi a-t-il agi de la sorte ? Je me le demande encore. Je suis perdue. Totalement à côté de la plaque.  

" Oui... T'as surement raison... Après tu me connais, j'ai du mal à y aller doucement... "

Je suis une grande sentimentale... Enfin, je suis assez naïve. J'aime pas la solitude. J'aime avoir quelqu'un à mes côtés. Je sais que les seules constantes que j'aurais jamais, c'est bien Maddox et Jaden mais, j'ai besoin de plus. J'ai besoin de quelqu'un qui m'aime ou qui fasse semblant. J'ai besoin de l'attention et de l'intérêt de quelqu'un. Peut-être que je devrais devenir cette fille que j'étais à Hampton. Peut-être que je devrais agir comme mon frère, sans attache, seulement du sexe. Je sais que ça fait moins mal. Je ne peux m'empêcher de sourire quand il m'administre une petite tape sur la joue pour me dire que j'arriverais à me relever parce que je suis une Clarkson. Oui, les Clarkson n'ont peur de rien, rien ne peut les atteindre. Je sais que je finirais par m'en remettre. Soit je pardonnerai à Eliott, soit je l'oublierai. Et puis, il me parle du fait que s'il croise son visage alors, il ne restera pas intacte. Ça me fait lever les yeux au ciel.  

" Jaden s'est déjà occupé de Kobe, tu veux t'occuper d'Eliott ? Sérieux les gars, je vous adore mais un jour, va falloir que vous arrêtiez de frapper pour tout et n'importe quoi.

Je souris de plus bel mais, je suis sincère. Je sais qu'ils font ça pour mon bien. Je sais que dans le fond, j'aime ça et je me sens en sécurité à leurs côtés. Ouais, c'est toujours sympa d'avoir deux mecs prêts à tout pour vous. Mais, je sais aussi que je suis grande et qu'un jour, il va vraiment falloir que j'apprenne à me débrouiller toute seule, par mes propres moyens. En plus, c'est pas sein de frapper à tout bout de champ !

HANSKA.


PRINCESS M ✰ So baby pull me closer in the backseat of your Rover That I know you can't afford Bite that tattoo on your shoulder Pull the sheets right off the corner Of the mattress that you stole© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Re: me before others. (clarkson), Mar 2 Mai - 22:28






mackenzie & maddox


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

C’est dans ces moments-là que Mad se demande s’il aurait pu être de meilleur conseil s’il avait la moindre expérience en relation amoureuse. Peut-être qu’il arriverait à mieux comprendre pourquoi Eliott avait agi de cette façon et pourquoi Mack se sentait aussi perdue. Mais non, ce n’était pas Mad, lui et l’amour, ils ne se connaissaient pas. Mad, il se contentait d’arriver, sûr de lui, de trouver une fille à son goût et de la ramener chez lui. Si elle lui plaisait plutôt bien, elle devait un plan régulier mais il restait toujours sans attaches, fin de l’histoire. Alors quand Mackenzie lui parlait de ses sentiments, il est vrai que le blond était légèrement perdu. C’était un monde inconnu pour lui mais plutôt crever que d’avouer à qui que ce soit qu’il n’y comprenait rien et qu’il fallait qu’on lui explique. Maddox sourit, c’est vrai que sa soeur n’est pas connue pour être une patiente dans l’âme. Elle vit tout à 200%, c’est une passionnée de la vie, elle vit les choses à fond alors quand on lui de laisser le temps faire les choses, l’aîné des deux imagine que ça ne doit pas être chose facile pour la cadette.

Maddox ne peut s’empêcher de rire quand Mack lui reproche à lui et Jaden d’user de leur poing pour tout et n’importe quoi. C’est vrai que le duo n’était pas réputé pour se servir de sa tête ou des mots pour régler les conflits. Ils étaient plus du style à frapper d’abord, parler ensuite et généralement ça marchait plutôt bien. Évidemment, ça ne jouait pas toujours en leur faveur, ils n’étaient pas indestructibles et s’étaient pris des raclées mais Mad ressortait toujours avec le sourire aux lèvres, allez savoir pourquoi. Ses adversaires le prenaient sûrement pour un fou ou un idiot. “Tu sais que je suis déçu de ne pas avoir été là, rien que pour voir Jay s’occuper de ce Kobe, ça devait être beau. Je suis fier de cet enfant.” Il essuya une larme inexistante au coin de son oeil parce que c’était Maddox, il était juste idiot comme ça, surtout lorsqu’il parlait de son meilleur ami. “Au moins, le message passe plutôt qu’avec les paroles et les menaces en l’air.” Puis, un sourire connaisseur sur le visage, Maddox en rajouta. “Et puis ne va pas mentir, tu adores quand on te défend comme ça…Surtout Jaden, avoue.” Si Mackenzie pensait qu’elle pourrait échapper à cette conversation, elle avait faux. Une fois encore, Mad connaissait sa soeur et il savait que l’histoire avec Eliott n’était pas la seule qui la tracassait. Il se doutait bien qu’une histoire plus importante occupait son esprit. “D’ailleurs, Jaden et toi…” Maddox ne voulait pas forcer la chose mais il avait le pressentiment que s’il n’abordait pas directement le sujet, Mackenzie l’éviterait.



HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
DUO DU MOIS ✰ membre des bêta thêta pi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t229-mackenzie-clarkson-camila-morrone http://www.we-are-columbia.com/t420-let-me-love-mackenzie http://www.we-are-columbia.com/t428-mackenzie-clarkson-554-269-72#3220

Je suis arrivé(e) à New York le : 25/03/2017 . J'ai donné : 538 mails. J'ai : 22 Je gagne : 993
Re: me before others. (clarkson), Mer 3 Mai - 21:49






maddox & mackenzie


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Maddox, c'est le frère que tout le monde rêve d'avoir. C'est celui qui vous apprend à faire des conneries mais, qui se dénonce à votre place pour ne pas que vous vous fassiez disputer par les parents. C'est celui à qui vous pouvez tout confier et qui ne vous jugera jamais et ce, même si vous avez couché avec un de ses potes, si vous faites n'importe quoi de votre vie ou si vous venez à tuer quelqu'un. C'est le frère qui n'a pas peur de vous faire des câlins au beau milieu de la foule juste parce qu'il sent que vous en avez besoin. C'est cet enfant qui traverse la cours de récréation de l'école en hurlant parce qu'y a un gamin qui a osé mal vous parler. C'est le frère qui va prouver par a + x que la petite blondinette qui se trouve à ses côtés, c'est pas qu'une fille super nulle parce qu'à l'époque, toutes les filles sont idiotes non lui, il va dire que c'est une Clarkson et qu'on traite pas un Clarkson de cette façon. Ce gars qui va se prendre des coups et qui va en administrer en échange pour défendre sa petite soeur d'amour. Et tant qu'on parle de coups, autant parler de la bagarre qui a eu lieu quelques jours auparavant, quand Kobe était complètement mort et que Jaden avait besoin de passer ses nerfs sur quelqu'un.

" Ils ont tous les deux finis dans un état lamentable ! "

Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Je ne vais pas lui faire la morale comme quoi frapper, c'est mal parce que moi aussi j'agis souvent de cette façon... J'ai appris à bonne école ! J'aimerais bien lui dire que parfois, les mots font plus mal que les poings et, j'en ai eu la preuve à plusieurs reprises. Je ne peux pas lui en vouloir d'être fier de Jaden, ils ont tous les deux le même raisonnement, la même façon de penser, de vivre, le même cerveau je dirais même. Il me fait aussi une remarque sur le fait que j'adore quand ils me défendent et, c'est vrai. Je me sens en sécurité et j'aime qu'on se batte pour moi. En ce qui concerne Jaden... Je me contente d'hausser les épaules d'un air innocent pour répondre à cette attaque. Je pensais qu'on continuerait sur le sujet Eliott et pourtant, il arrive à caser Jaden là-dedans et je ne peux pas m'empêcher de serrer les dents. T'es sérieux Mad ? Tu veux vraiment qu'on parle de ça ? Pourquoi t'y tiens tant d'ailleurs ?

" De quoi Jaden et moi ? Qu'est-ce qu'il t'a dit ? "

Me dites pas que... Putain Jay, me dis pas que tu as parlé de moi à mon frère. C'est pas le genre de trucs qu'on fait tu sais. Tu peux parler de toutes les filles que tu ramènes à la maison mais franchement, balancer des infos à mon propos à mon propre frère, c'est petit. J'avoue que je suis curieuse de savoir ce qu'il sait et un peu flippée aussi si bien que je me redresse légèrement.

HANSKA.


PRINCESS M ✰ So baby pull me closer in the backseat of your Rover That I know you can't afford Bite that tattoo on your shoulder Pull the sheets right off the corner Of the mattress that you stole© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Re: me before others. (clarkson), Ven 5 Mai - 19:41






mackenzie & maddox


" On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord ! Fâchés pour un jour… frère et soeur pour toujours ! "

Maddox haussa les épaules lorsque Mackenzie lui fit la remarque que même si Jaden avait frappé, ils avaient tous les deux mal terminés. Pour le blondinet, et sûrement son meilleur ami, ce n’était pas tant le résultat qui importait mais plus le fait d’agir. Si Jaden n’avait pas agi, Mad aurait sûrement engueulé Jay avec ça avant d’aller lui-même donner ce coup de poing. Jamais Maddox ne laisserait la moindre chose de ce type se passer et ne pas réagir, le jour où ça arriverait…non en fait ça n’arriverait jamais. Même à soixante balais, il se voyait aller défendre sa petite soeur parce qu’importe leur âge, Mackenzie resterait toujours cette gamine qui semblait aggriper son tee-shirt alors qu’il se tenait fièrement, un sourire moqueur aux lèvres, face à trois gamins deux fois plus grands que lui. Il était prêt à se débarrasser des petits vieux qui baveraient sur sa soeur, jusqu’au jour de sa mort…Évidemment, il préférait garder ça pour lui, pas sûr que Mack apprécie avoir son frère sur le dos, même lorsqu’ils seraient vieux et en fauteuils roulants. Rien que l’idée de terminer en fauteuil roulant déprimait Mad mais il se dit qu’au moins, il pourrait faire des courses avec d’autres vieux dans le même état que lui pour rendre fou les jolies petites infirmières. Maddox cligna des yeux et se reconcentra sur sa soeur. Son cerveau travaillait à mille à l’heure, ça lui arrivait parfois de penser à plein de choses en même temps et de finir par penser à des choses sans rapport au moment présent.

Lorsque le blond aborde le sujet de son meilleur ami, il observe chaque mouvement et réaction de sa soeur. Il sait qu’avec elle, son langage corporel était aussi révélateur que les mots. Il remarqua qu’elle semblait plus tendue mais elle feignait l’innocence et la détente, comme si cela ne l’affectait pas. Rien que ses questions la trahissent, elle semble trop curieuse malgré le contraste avec son air nonchalant et Mad réprime un sourire. Jaden ne lui avait pas dit un mot sur Mack, malgré les questions plus ou moins innocentes de Maddox parce que l’air de rien, il s’intéressait de très près à leur histoire. Lorsque les deux s’étaient mis ensemble, il avait mis du temps à le digérer mais il observait de loin et s’était convaincu que peut-être ils n’étaient pas si mal ensemble. Puis ils ont rompu et quelques temps plus tard, ils se retrouvent. Le blond n’était pas stupide, il savait que leur réunion n’avait pas dû les laisser indifférents malgré tout ce qu’il pouvait dire. Mais il se retenait de dire quoi que ce soit, il ne voulait pas se mêler de ce qu’il ne le regardait pas mais il se tenait prêt pour le jour où Mack ou Jay aurait le besoin d’en parler. “Rien, Minimoy. Détend ton string, il a pas craché un mot sur toi malgré le fait que j’ai failli le torturer pour avoir la moindre info.” Ok, peut-être que torturer était une exagération mais Mack ne le savait pas. “Tu sais, je crois que même un aveugle verrait la tension qui existe entre vous deux quand vous êtes dans la même pièce.” Et il haussa les sourcils pour bien faire comprendre de quelle tension il faisait référence. “Il n’y aurait pas des choses non-finies entre vous?” Cette dernière question n’était qu’un murmure, murmure qui reflétait l’inquiétude que Mad ressentait pour sa soeur, pour son meilleur ami. Il avait peur qu’ils ne se déchirent de nouveau mais que cette fois, ils ne soient pas capable de s’en remettre.




HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: me before others. (clarkson),

Revenir en haut Aller en bas
me before others. (clarkson)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Arnott et rolston (clarkson Zajac Elias)
» Galerie d'Elisabeth Clarkson alias Danielle Campbell.
» Elisabeth Clarkson: fille de la Ministre de la Magie.
» Je suis extra-positivement sur que non } Tobias A. Clarkson [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE COLUMBIA ::  :: ✰ MANHATTAN :: ✰ UPPER MANHATTAN :: ✰ HARLEM-
Sauter vers: