AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM EN RECONSTRUCTION, RÉOUVERTURE PRÉVUE POUR OCTOBRE

Partagez|

Aymeric + quand un sourd rencontre un timide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
✰ Habitant de Brooklyn
✰ Habitant de Brooklyn
Voir le profil de l'utilisateur

Je suis arrivé(e) à New York le : 08/05/2017 . J'ai donné : 89 mails. J'ai : 30 Je gagne : 156
Re: Aymeric + quand un sourd rencontre un timide , Mer 17 Mai - 0:09

quand un sourd rencontre un timide

Aymeric & Kaedin Je lève un peu les yeux au ciel, alors qu’il me dit bien que c’était l’anglais qui lui posait problème, moi c’était bel et bien autre chose à vrai dire. Le fait qu’il penchait la tête vers ses chaussures, mais passons ce point-ci, car je n’allais pas lui révéler être celui qui était sourd, ça pourrait me desservir. Alors comme seul réponse, il avait pris mon haussement d’épaule. Voyeur, voleur, voyou, malfaisant, je pouvais en trouver dans mon esprit en anglais des mots décrivant l’homme, un jeune homme, devant moi. Mais, en français, j’avais encore un peu de mal à réveiller à nouveau cette dernière. Je lis toujours sur ses lèvres et sa réponse me vole un petit fou rire, on dirait un gamin de trois ans venant d’entendre pipi/caca, ce n’était pas très valorisant dans le fond. « Heureusement, je commencerais à prendre peur si j’en avais ! Mais ça me dit toujours pas pourquoi ! » Sinon, il comptait tourner autour du pot pendant deux ans, trois voire quatre ? Je n’étais pas dans cette envie précise d’attendre, je voulais une réponse maintenant et non dans dix ans. Sincèrement, j’avais beau avoir apprécié sa petite blague, autant dire que ma patience commençait à prendre sévèrement, alors je n’allais pas continuer à attendre. Non. Mon regard fixait le jeune homme, je ne comprenais pas ce qu’il venait de me rabattre les oreilles, en me disant que j’avais le même regard qu’elle. Avant de finalement ajouter qu’il parlait de notre mère. Maintenant, il était censé être mon frère ? La décision fût radicale à son délire pour le coup. Je voulais le voir sortir de chez moi, mais il me regarde et franchement, je ne peux m’empêcher de lire sur ses lèvres, le cœur lourd, je me sens stupide de penser à le croire .j’étais stupide, complétement même. Je pinçais ma lèvre entre elles, fronçant les sourcils. « C’est quoi votre délire ? Vous savez ce n’est pas drôle de jouer avec ce genre de chose ! » Mon regard se veut très froid et colérique à la fois. « Pourquoi devrais-je vous croire ? » Bon déjà le fait qu’il ait parlé de mère porteuse, ça aide à pousser mon esprit à le croire, mais je reste méfiant. Même si ça serait vraiment culotté de tant se renseigner sur ma personne. « Des preuves ! » Voilà, je n’allais pas mentir, me fallait des preuves, pas juste des mots ! Il devrait en savoir sur moi puis surtout pour être arrivé jusqu’ici, tiens pourquoi il était là au juste ? « Et si cette histoire est vraie, pourquoi vous êtes là ? » Je fixais mon regard dans le sien attendant une quelconque réponse.

LUCKYRED


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✰ Habitant de Brooklyn
✰ Habitant de Brooklyn
Voir le profil de l'utilisateur

Je suis arrivé(e) à New York le : 13/05/2017 . J'ai donné : 25 mails. J'ai : 20 Je gagne : 89
Re: Aymeric + quand un sourd rencontre un timide , Mer 17 Mai - 21:20

quand un sourd rencontre un timide

Aymeric & Kaedin La conversation est vraiment bizarre mais bon, pour Aymeric ça ne l’ennuie pas puisque ça lui permet de réfléchir à comment lui annoncer les choses. S’il n’avait pas pénétré dans cet appartement sans qu’on ne lui autorise l’accès, il aurait pu trouver des excuses mais là, il faut vraiment qu’il trouve quelque chose car il pourrait finir par être arrêté. Si Aymeric s’est posé la question de comment lui annoncer avant le grand moment, il n’avait pas trouvé la bonne manière de le faire. Alors, il profite de chaque sujet qui ne mènent pas à la conversation finale. Il n’a pas envie de le faire un remake de star wars en lui disant simplement un ‘je suis ton frère’, trop cliché ou il ne sait quoi mais bon, il faut bien qu’il le fasse. Aymeric n’ajoute rien au dire de celui qui se trouve être son demi-frère, ça ne sert pas vraiment de rebondir dessus. Il sort ses conneries et il se sent juste ridicule. Il va plus passer pour un idiot devant son ainé qu’autre chose. Finalement il lâche la bombe, attendant patiemment la réaction de ce dernier puisque ce n’est pas quelque chose d’aisée. Leur mère est morte alors forcément, ce n’est pas quelque chose à prendre avec le sourire. « Je ne joue pas ! » Fini-t-il par dire. S’il voulait partir juste avant, maintenant qu’il a enfin lâché la fameuse phrase, il ne veut plus le faire. Il n’est pas venu ici pour qu’on lui claque la porte au nez à l’annonce du lien fraternel avec ce parfait inconnu. Il hausse les épaules, il ne sait pas quoi lui dire d’autre pour qu’il la croit, pas aussi facilement en tout cas. « Je n’ai pas de preuve mais vous devez me croire, je ne viens pas ici pour le moindre défi ! » Oui, le sujet est sérieux et il ne laisserait personne jouer avec ça. Il lui aurait bien montré une photo de leur mère mais toutes celles qu’il a – bien que pas nombreuses – sont toutes en France. Il continu de le regarder, en silence avant de poursuivre pour répondre à sa question. « Je vous l’ai dit, vous êtes le seul lien que j’ai avec. » Mais ça n’explique pas tout. « J’ai appris votre existence il y a quelques mois à peine, j’ai directement sauté dans un avion quand j’ai su votre adresse ! » Il peut passer pour un psychopathe mais là il est juste un psychopathe honnête. Il n’a pas pu parler de ce frère avec sa mère, il ne sait donc pas toute l’histoire « Vous la connaissiez ? » Il ne sait pas tout alors il peut se décrédibilisé mais il veut en savoir plus, il n’en sait pas assez.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✰ Habitant de Brooklyn
✰ Habitant de Brooklyn
Voir le profil de l'utilisateur

Je suis arrivé(e) à New York le : 08/05/2017 . J'ai donné : 89 mails. J'ai : 30 Je gagne : 156
Re: Aymeric + quand un sourd rencontre un timide , Mer 17 Mai - 23:46

quand un sourd rencontre un timide

Aymeric & Kaedin
J’aurais pu tout imaginer sauf se délire. Pour moi c’est un mensonge, un gros délire imaginé par un mec pensant peut être que je pourrais avoir de l’argent de mes pères pour l’aider ou autre connerie du style. J’ai pas trop confiance en la bonté des autres, alors forcément que je suis très méfiant quand je tombe sur un gars qui est dans mon appartement en y étant entrant en effraction, même si apparemment rien n’avait été casé et qu’en plus il commençait à me balancer cela. Bon, forcément y avait une partie de moi qui se disait qu’il délirait totalement et une autre qui se disait que c’était possible au vu du fait qu’il est parlé de mère porteuse, ce n’est pas forcément sur internet cette information, du moins ça n’y était pas la dernière fois que j’avais vérifié. Mais, finalement, je ne veux pas savoir, alors le foutre à la porte est une bonne idée dans ma tête du moins mais je n’y parviens, pas car dans le fond, je veux savoir pourquoi il se joue de moi ou qu’il vient comme ça maintenant m’annoncer une telle chose, ce mec doit avoir une vingtaine d’année et s’il est vraiment mon demi-frère ça serait étrange. Malgré ma colère, le regard si glacial que la Sibérie ne serait rien comparé à moi, je lis sur ses lèvres, il ne parle pas trop vite et ça m’arrange si je dois être honnête. « Pas de preuve … et je devrais vous croire en un claquement de doigt et sur des promesses qu’on peut lancer à la vite, comme elle m’en avait lancé une cette femme ! » lançais-je à l’intention de mon soi-disant frère, ça c’était surement que dans sa tête, je lisais malgré tout la suite de ses mots qu’il avait à dire, je restais concentré sur ses lèvres tout en pinçant mes lèvres et laissant ma main rentrer en contact avec ma nuque. « Le seul lien qui vous reste avec elle ? C’est-à-dire ? » Enfin dans ma tête, j’ai compris, il ne faut ps être blond pour ne pas comprendre. Elle est morte ? « Comment vous l’avez eu ? » Que je demandais. « Non … elle n’est jamais venu à notre rendez-vous sans jamais me donner de nouvelle depuis seize ans … » que je soufflais encore touché par cette histoire, plus que je ne le voudrais.


LUCKYRED


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✰ Habitant de Brooklyn
✰ Habitant de Brooklyn
Voir le profil de l'utilisateur

Je suis arrivé(e) à New York le : 13/05/2017 . J'ai donné : 25 mails. J'ai : 20 Je gagne : 89
Re: Aymeric + quand un sourd rencontre un timide , Ven 19 Mai - 12:18

quand un sourd rencontre un timide

Aymeric & Kaedin C’est vrai que pour le coup Aymeric n’a pas été très malin. Il aurait dû emmener avec les des preuves comme des papiers d’identité de sa mère ou encore des photos mais non, c’est comme s’il était venu les mains dans les poches, sans pression alors que la chose qu’il vient d’annoncer à ce quasi étranger n’est pas rien du tout. Et encore, il ne lui a pas tout dit : il ne lui a pas dit qu’il est là aujourd’hui mais que peut-être leur rencontre ne sera que de courte durée si son état de santé se détériore. Mais bon, là n’est pas le sujet. « Qu’est-ce que vous voulez dire ? » Il fait référence à cette histoire de promesse. Il ne connait pas toute l’histoire alors forcément il ne comprend pas. Il laisse passer quelques phrases, espérant que Kaedin veuille bien le croire. « Je pensais que vous étiez au courant » Sans réaliser qu’il parle fort ou doucement, ça ne change en rien les capacités de Kaedin à pouvoir lire sur ses lèvres. Par contre, il a légèrement la tête penchée. « Quand j’ai su que vous viviez à New York puis votre nom, ça a été facile avec la magie d’internet ! » Bon facile… il a quand même galéré au début, c’était bien la première fois qu’il pistait quelqu’un mais le résultat reste le même : il se trouve face à lui aujourd’hui. « Seize ans ? » Il fut surpris, assez surpris pour avoir envie de s’asseoir mais n’ayant pas de chaise vers lui, il recule vers un mur pour s’appuyer. Il ne s’attendait pas à l’entendre dire cette durée, sachant que ça correspond à la mort de la femme les ayant mis au monde. Il n’associe pas les éléments entre eux. Que leur mère soit morte il y a seize ans dans un taxi et le fait que Kaedin n’a pas eu la chance de la voir pour leur rendez-vous à la même période, il n’a même pas l’idée en tête que tout ça n’est pas un hasard. Finalement il reprend ses esprits pour annoncer « Elle est partie il y a seize ans… » Dit comme cela, on pourrait imaginer plusieurs scénarios, seulement Aymeric a juste toujours eu du mal à dire qu’elle est morte. « Ecoutez je n’ai pas de photo sur moi, je pourrais en demander à mon père mais avec le décalage horaire je ne les aurais pas avant un certain temps avant de vous les montrer si vous ne me croyez pas après tout ça ! » Il a du mal à parler mais il ne veut pas que son frère le prenne pour un imposteur après tout ça.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✰ Habitant de Brooklyn
✰ Habitant de Brooklyn
Voir le profil de l'utilisateur

Je suis arrivé(e) à New York le : 08/05/2017 . J'ai donné : 89 mails. J'ai : 30 Je gagne : 156
Re: Aymeric + quand un sourd rencontre un timide , Ven 26 Mai - 19:12

quand un sourd rencontre un timide

Aymeric & Kaedin Je ne comprends pas et je ne veux pas y croire pourtant ma curiosité est sans doute piqué au vive pour que je reste là calmement à parler avec ce jeune homme. Mon regard le juge de toute part, examinant chacun de ses gestes tout en suivant ses lèvres. J’arque un sourcil tout en soufflant. « Quoi vous êtes son fils et tout, mais vous ne savez pas qu’elle devait venir me voir … là vous vous enfoncez et croyais moi ce n’est pas une bonne chose pour vous ! » Je le regarde, je ne parviens pas à regarder ailleurs pas seulement, car j’ai besoin de le regarder pour joncher ses lèvres et tout comprendre de ce qu’il me chante comme ânerie. « Au courant de quoi ? » Il tourne autour des mots et ça me fatigue beaucoup pour le coup. Je n’ai qu’une envie c’est qu’il me balance tout son mensonge pour en finir et le foutre à la porte, mais il n’a pas l’air très enchanté de le faire ainsi. Il prend son temps et il me fait perdre patience, pourtant je suis toujours à lire se lèvres, à vouloir en savoir plus, comme si j’allais le croire. En vrai, j’y crois sans vraiment être convaincu. « Oki bravo vous savez vous servir d’internet ! » Lançais-je un peu moqueur, alors qu’il finit par répéter les années depuis je n’avais plus eu de nouvelle de cette femme étant ma mère. « Oui, c’est ça, seize ans ! » Je ne sais pas trop où il veut en venir, puis il me laisse en plein doute avec sa petite phrase que je venais de lire. Pas sûr d’avoir bien tout capté. « Partie ? » Je fronce les sourcils et j’imagine les possibilités, me demandant vraiment si j’allais oser dire celle qui me faisait vraiment penser que c’était la bonne, je pince mes lèvres, je le regarde, je ne parviens plus trop bien à déglutiner la salive qui s’accumule dans ma bouche, finalement j’y parviens et je souffle. « Morte ? » Je ne fais pas de phrase, pas sûr d’y parvenir alors que mes sourcils se fronce formant de nombreuse ride sur mon front. « On va dire que j’ai envie de vous faire confiance … mais je suis méfiant … vous avez internet, un facebook donc forcément sa photo ? » Que je le questionne, ce n’était pas plus compliqué, mais fallait y penser parfois, ce n’était pas simple au vu de comment je lui foutais la pression.


LUCKYRED


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Re: Aymeric + quand un sourd rencontre un timide ,

Revenir en haut Aller en bas
Aymeric + quand un sourd rencontre un timide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Gretel ★ Quand le sage montre la lune, l'abruti regarde le doigt.
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE COLUMBIA ::  :: ✰ BROOKLYN :: ✰ WILLIAMSBURNG-
Sauter vers: