AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
REJOINS-NOUS ICI

Partagez|

VALENYA ✰ Long time no see, but I never forgot you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
✰ Habitant de Manhattan
✰ Habitant de Manhattan
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t256-vasil-kostadinov-joseph-morgan#1729 http://www.we-are-columbia.com/t354-vasil-si-t-as-pas-d-amis-il-y-a-toujours-du-curly-dans-le-placard http://www.we-are-columbia.com/t357-vasil-kostadinov-554-342-23

Je suis arrivé(e) à New York le : 26/03/2017 . J'ai donné : 61 mails. J'ai : 30 Je gagne : 74
VALENYA ✰ Long time no see, but I never forgot you, Mer 29 Mar - 23:39

Entre son travail au cabinet très réputé de la famille Zimmerman et son nouveau travail de professeur à l’université de Columbia, il va s’en dire que Vasil était très occupé et il n’avait que très peu de temps libre. De toute façon, il s’était promis de se remettre totalement en question lorsqu’il avait fait sa cure de désintoxication parce que sinon il serait encore un cas raté… Non sans jeu de mots, il était vraiment devenu un cas désespéré et il comprenait de plus en plus les raisons pour lesquelles sa famille avait été en froid avec lui… Mais ce n’était pas ça qui l’avait le plus touché ! En effet, pour palier le fait qu’il s’était enfoui de chez lui, il s’était retrouvé à squatter la demeure de sa meilleure amie sauf qu’il ne s’attendait pas à ce qu’il finisse par sortir avec leur amie commune, Zhenya… Il l’avait toujours appréciée mais elle était bien trop jeune pour lui et il s’était toujours refusé de lui promettre quelque chose sauf qu’irrémédiablement, ils avaient fini par sortir ensemble sauf qu’il ne s’était pas rendu compte qu’il avait une très mauvaise influence sur elle. Vu qu’il était en plein dans ses travers, il pouvait être un sacré connard et malheureusement pour lui, il ne s’en était rendu compte qu’uniquement le jour où la jeune femme avait disparu. Il avait vite compris que c’était le Père de Zhenya qui avait choisi de l’éloigner le plus possible de lui… Pour palier à cela, il s’était concentré dans la réussite de ses études à Stanford et maintenant, il était devenu un très bon avocat et il réalisait son rêve de gosse depuis le mois de septembre 2016. Oui il était heureux à l’heure actuelle, de plus il s’entendait bien avec ses nouveaux collègues et les étudiants semblaient être attentifs à ses cours. Quoiqu’il se demandait parfois si ceux-ci l’écoutaient vraiment surtout la gent féminine. Il n’était pas ignare du fait qu’il plaisait énormément à la gente féminine et il évitait le plus possible d’entretenir une liaison avec ses étudiantes. Qu’importe, après avoir donné un cours sur le code pénal américain, il retourna à la salle des professeurs pour préparer ses cours du lendemain mais il s’arrêta net devant la porte de la salle. Il n’eut guère du mal à reconnaître la jeune femme qui était assise dans le couloir, en attendant que son professeur ne lui donne l’autorisation de pénétrer dans la salle… Il la reconnaîtrait entre mille et ce même si quelques étés avaient passé depuis leur dernière rencontre. « Alya… ? » dit-il d’une voix surprise, chose étonnamment rare chez lui.

@ZHENYA 'ALYA' S. PETROVA


BRAVE FREAK OUT —
What a shame! This frequency even stole away my peace of mind... All standards of value have been erased, example answers scattered to the wind. But all the same, I know there's no choice but to keep moving; That restlessness I can't fight against rewrites this interference! × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ✰ membre des lambda nu
ADMIN ✰ membre des lambda nu
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t1679-kristina-r-glucksburg-adelaide-kane http://www.we-are-columbia.com/t1720-kristina-tomber-est-permis-se-relever-est-ordonne

Je suis arrivé(e) à New York le : 09/01/2017 . J'ai donné : 260 mails. J'ai : 25 Je gagne : 172
Re: VALENYA ✰ Long time no see, but I never forgot you, Jeu 30 Mar - 0:10

Tu avais passé une soirée plus que monstrueuse, à vrai dire tu ne te souviens de rien et juste ça, te prouvait que tu avais dû t'amuser comme pas possible. Tu étais allongée dans ton lit, un mal de crâne impressionnant, il y avait même une poubelle, pleine de vomi à côté de ton lit. Comme quoi, tes colocataires s'occupaient vraiment bien de toi quand tu étais au plus bas. Tu t'étirais tranquillement dans ton lit, des courbatures un peu partout et même un bleu sur le bras. Tu te demandais ce que tu avais pu faire pour obtenir ça sur ton corps, certainement une chute ou une connerie dans ce genre. Ton regard se dirigea en direction du réveil, sans plus attendre tu te relevais. Voilà que tu avais déjà loupé les deux premiers cours de la matinée, il était déjà onze heures, et tu avais un devoir à rendre. Tu allais te faire défoncer, tu n'avais aucune excuse et tu sentais encore l'alcool à des kilomètres. Le réveil était dur, tu avais du mal à te lever de ton lit, la tête tournait encore un peu, une sacrée gueule de bois... Tu partais sous la douche, avec un jean et une chemise, ainsi que des escarpins et des sous-vêtements couleurs bleu nuit en dentelle. Tu devais rattraper ton retard et pourtant tu trainais encore sous la douche, tu tentais de tout faire pour te sentir propre et surtout pour ne plus sentir l'alcool. Une fois prête, tu bouclais tes cheveux, un maquillage pour cacher la fatigue de la veille, tu étais enfin prête. Ton sac à main et ton ordinateur, tu prenais le volant pour te rendre directement à l'université. Tu avais plus de trois heures de retard, pourtant tu entrais sans problème dans le cours. Mais, tu savais que par la suite, tu allais devoir te rendre dans la salle des professeurs pour lui donner ton devoir. Tu écoutais, sans vraiment écouter le cours. Tu préférais regarder à l'extérieur ce qui se passait et surtout reconnaître des têtes que tu avais croisées certainement à la soirée. Tu avais du mal à rester assise et surtout à écouler parler de cœur, de muscle et tout ce qui allait avec. Tu avais encore quelques gouttes d'alcool dans ton corps et la fatigue se faisait de plus en plus présente dans ton corps. Les paupières lourdes, heureusement pour toi que l'heure de sortie venait de retentir. Tu embarquais tes affaires, direction la salle des professeurs pour pouvoir par la suite aller manger. Tu commençais à sérieusement avoir faim, ça faisait depuis la veille que tu n'avais pas mangé quelques choses et encore tout avait dû ressortir dans la nuit. Tu montais quelques marches et après avoir demandé ton professeur, tu avais pris place sur le banc, le temps qu'il puisse m’accueillir. Ton regard posé sur ton portable, tu ne faisais pas attention à la circulation devant toi. Tu retrouvais des photos de la soirée, terrible, tu avais limite honte de toi, pourtant un léger sourire s'affichait sur tes lèvres. Quelqu'un prononça ton prénom, chose étrange, personne n'utilisait celui-ci. Tu t’apprêtais à te relever pour prendre tes affaires, croyant que c'était ton professeur et pourtant en levant les yeux, tu restais là sans bouger. Tu avais disparu de la circulation pour échapper à un seul homme, et te voilà maintenant quelques années plus tard en face de lui. Tu avais énormément souffert, d'ailleurs tu étais devenu un déchet à cause de lui et même si aucun membre de ta famille était au courant, tu l'étais toujours autant qu'auparavant. C'était limite pire, tu testais totalement tout, les drogues dures comme les pilules ou même avec des seringues. Rien ne pouvait de freiner, et tu t'étais retrouvée là-dedans à cause de lui. Ton pou s’accéléra, un mal aise, voilà ce qui se glissa entre vous deux. « Vasil » lançais-tu doucement. Tu tentais de trouver une excuse, quelque chose pour partir loin de là, qu'est-ce qu'il foutait ici ? Tu avais fait tant de croix sur ton passé, ce n'était pas pour le retrouver là devant toi. « Je m'excuse, je dois y aller. » tu te levais sans réfléchir une seule seconde de plus, les larmes montaient doucement mais surement, il ne pouvait pas refaire surface, là, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✰ Habitant de Manhattan
✰ Habitant de Manhattan
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t256-vasil-kostadinov-joseph-morgan#1729 http://www.we-are-columbia.com/t354-vasil-si-t-as-pas-d-amis-il-y-a-toujours-du-curly-dans-le-placard http://www.we-are-columbia.com/t357-vasil-kostadinov-554-342-23

Je suis arrivé(e) à New York le : 26/03/2017 . J'ai donné : 61 mails. J'ai : 30 Je gagne : 74
Re: VALENYA ✰ Long time no see, but I never forgot you, Sam 1 Avr - 18:48

L’enseignement était vraiment la vocation qui lui correspondait le mieux alors Vasil ne regrettait pas le moins du monde sa décision de rejoindre l’équipe enseignante de Columbia. D’ailleurs c’était l’un de ses professeurs de Droit de la Stanford Law School qui l’avait chaudement recommandé auprès du Doyen de l’Université de Columbia. De plus il s’était énormément employé pour présenter quelque chose de très intéressant, c’était grâce à tout cela qu’il avait réussi à décrocher ce travail dont il avait toujours rêvé. Autant il adorait son travail d’avocat mais donner des cours était presque aussi passionnant, si ce n’est plus. Ce qui l’enchantait le plus, c’était de voir à quel point ses étudiants se démenaient pour réussir au mieux et le fait qu’ils écoutent sans problèmes lors de ses cours était encore plus réjouissant. Bref il était heureux de se retrouver dans cette position alors qu’il n’avait pas toujours été aussi clean… Cependant, il ne souhaitait vraiment pas se remémorer ces très mauvais souvenirs de sa vie. Il avait totalement tourné la page depuis sa visite au centre de désintoxication, grâce auquel il était devenu l’homme qu’il était au jour d’aujourd’hui. Sans sa sœur jumelle qui l’avait presque forcé… Qu’importe, il était heureux de son sort mais s’attendait-il à se retrouver soudainement face à la personne qu’il n’avait jamais réussi à oublier ? Eh bien pas le moins du monde, surtout que même s’il était professeur depuis le mois de septembre, il y avait tellement d’étudiants à Columbia que cela était très difficile de connaître tous les étudiants. Et par ailleurs, Zhenya n’était pas une étudiante en droit donc il ne pouvait pas la connaître en ces lieux ; néanmoins ils se retrouvaient face à face depuis des années et le premier réflexe du jeune professeur fut de l’appeler par son deuxième prénom. Chose qu’il était le seul à faire… La réaction de la jeune femme ne se fit guère attendre mais il n’allait pas la laisser filer de nouveau, il avait tant de choses à lui dire alors il inspira longuement avant de courir après elle et lui prendre la main par la même occasion. « Alya, ne t’enfuis pas, je ne vais rien te faire. Je veux juste qu’on parle. » dit-il d’une voix posée avant de lui lâcher doucement la main pour qu’elle ait la preuve qu’il n’allait vraiment pas lui faire du mal. Il regrettait énormément d’avoir levé la main sur elle avant, de plus il n’avait aucune excuse. « Ne devais-tu pas voir un de tes professeurs ? »


BRAVE FREAK OUT —
What a shame! This frequency even stole away my peace of mind... All standards of value have been erased, example answers scattered to the wind. But all the same, I know there's no choice but to keep moving; That restlessness I can't fight against rewrites this interference! × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ✰ membre des lambda nu
ADMIN ✰ membre des lambda nu
Voir le profil de l'utilisateur http://www.we-are-columbia.com/t1679-kristina-r-glucksburg-adelaide-kane http://www.we-are-columbia.com/t1720-kristina-tomber-est-permis-se-relever-est-ordonne

Je suis arrivé(e) à New York le : 09/01/2017 . J'ai donné : 260 mails. J'ai : 25 Je gagne : 172
Re: VALENYA ✰ Long time no see, but I never forgot you, Mer 12 Avr - 22:45

Cette soirée avait été mémorable et d'ailleurs, un ami avait du te ramener jusqu'à ton appartement. Tu avais dormi comme un gros bébé, et tu avais même oublié ton réveil. Tu étais en retard, mais à vrai dire tu avais de billet de retard que plus personne n'osait te faire une réflexion. Tu avais donc pris ton temps pour te rendre à tes autres cours avant d'aller devant la salle des professeurs. Tu n'avais quand même pas envie de te taper une bulle à cause d'un retard, tu prenais donc sur ton temps de pause pour rendre ton dossier que tu avais fait en une semaine et demie. En effet, quand une chose te tenait à cœur, tu faisais tout pour le réussir et ce dossier t'avait plutôt bien plu. Tu avais annulé plusieurs soirées pour te plonger entièrement dans ce cas et tu avais réussi à en tirer des bonnes conclusions. Un dossier d'une vingtaine de pages contrairement à ceux de tes collègues qui faisaient seulement quelques pages. Tu étais l'une des seules à avoir pris cet exercice au sérieux, comme quoi, il t'arrivait parfois de savoir faire la part des choses. Tu attendais sur le banc contre le mur, le dossier sur les jambes, le portable entre tes mains. Il était occupé, tu devais patienter un instant, au final cet instant commençait à devenir plus long que tu ne l'avais prévu. Un léger soupire s'échappait de ta bouche, tu détestais attendre, tu avais bien d'autre chose à faire que d'attendre ton professeur. Tu levais les yeux au ciel, tu regardais autour de toi et au final rien de bien intéressant. Tu avais replongé ton attention sur ton portable, jusqu'à ce qu'une personne à la voix familière t’appelle. Absolument personne n'utilisait ton deuxième prénom, en effet tu ne voulais pas te souvenir de certains moments plutôt difficiles de ton passé. Ton regard s'était levé d'un seul coup en direction de la personne. Les battements de ton cœur se faisaient de plus en plus rapide, mais c'était certainement l'émotion. Tu ne voulais plus le voir, tu ne voulais plus entendre parler de lui, ni même son prénom et voilà que tu te retrouvais en face de lui. Tu n'avais peut-être pas choisi la meilleure solution, tu allais peut-être passer pour une lâche, mais tu quittais le couloir sans te faire prier une seule seconde. Tu ne pouvais pas rester en sa compagnie, c'était bien trop douloureux et tu voulais absolument tout oublier. Tu partais rapidement, tu courrais dans les couloirs, pour reprendre une allure normale. Tu pensais pas une seule seconde qu'il allait te rattraper, mais ta main fut agripper par lui. Sa voix résonnait dans tes oreilles et tu te mordais la lèvre pour empêcher ses larmes monter. Tu ne pouvais pas pleurer pour un homme comme lui, ton regard se posait sur lui, la haine montait en toi, comme la tristesse. Tu ne contrôlais pas tes émotions, après toutes ces années, il n'avait pas tellement changé, il était toujours le même, avec sa beauté renversante... « Juste qu'on parle, je n'ai absolument rien à te dire. » lançais-tu sur un ton froid. Auparavant, il t'avait frappé et cette relation s'était arrêté sur ce problème, tu ne l'avais plus revu par la suite et c'était la dernière image que tu avais de lui. Tu te souvenais encore de la douleur que tu avais ressenti quand sa main était venu se coller à ta peau. « Vu que maintenant tu fais parti de l'un des leurs, tu n'as qu'à lui donner, son nom est dessus. » tu laissais tomber ton dossier à tes pieds. Tu serrais la mâchoire, et tu détournais du regard, tu n'avais pas le courage de le regarder dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Re: VALENYA ✰ Long time no see, but I never forgot you,

Revenir en haut Aller en bas
VALENYA ✰ Long time no see, but I never forgot you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE COLUMBIA ::  :: ✰ MORNINGSIDE HEIGHTS :: ✰ URIS HALL-
Sauter vers: